Saskia Läromedel est une entreprise unipersonnelle (en suédois enskild firma) que j’ai créée en 1983 et qui depuis 1985 est spécialisée dans le développement de logiciels pour l’apprentissage des langues par des suédophones.

Installé en Suède depuis 1965, j’ai consacré la plus grande partie de ma carrière à l’enseignement de ma langue maternelle, le français, d’abord au lycée puis, dans les années 1990 et au début des années 2000, à l’université de Stockholm.

C’est en 1971 que j’ai écrit mes premiers programmes dans le cadre de ma thèse de doctorat Traitement automatique d’un dictionnaire de synonymes (Stockholm 1975). À cette époque, l’ordinateur de l’université de Stockholm avait la taille d’un appartement et les programmes s’écrivaient sur des cartes perforées.

Les choses changèrent dans les années 80 avec l’apparition du PC. Mon premier ordinateur avait une mémoire interne de 254 kB et un disque dur de 10 MB, ce que m’enviait mon beau-frère qui travaillait chez IBM et qui n’avait qu’un disque dur de 5 MB sur le sien ! Puis vinrent les nouvelles versions de DOS, les écrans couleurs, le son...

Pendant les 15 premières années de Saskia, je faisais tout moi-même, analyse des problèmes, construction des algorithmes, phrases et exemples des exercices (sauf pour les langues autres que le français, pour lesquelles j’ai toujours fait appel à des locuteurs natifs) et programmation. Avec le passage de DOS à Windows, j’ai choisi de me concentrer sur le contenu linguistique et pédagogique des logiciels pour confier la programmation à des programmeurs de métier, pour l’instant Sergey, quelque part en Russie.

Depuis que je n’enseigne plus, j’ai le temps de me consacrer pleinement à mes logiciels, nombreux, et dont l'entretien prend beaucoup de temps. La partie la plus passionnante dans l’élaboration d’un nouveau logiciel est sans aucun doute l’analyse des réponses des étudiants. Celle que font les logiciels de Saskia a beaucoup contribué à leur bonne réputation. Elle se fait à trois niveaux :

1. Analyse purement formelle : Par exemple erreurs concernant une lettre (erronée, de trop, qui manque, ou deux lettres interverties) ou un mot ;

2. Analyse « intelligente » : Surtout présente pour les logiciels qui 'savent' conjuguer les verbes. Pour la réponse irai au lieu de irais, l’analyse purement formelle dirait « Il manque une lettre » et l’analyse intelligente ajouterait « ce qui fait que le verbe est conjugué au futur au lieu du conditionnel » ;

3. Réponses pré-programmées : La réponse canif pour couteau donnerait par exemple le commentaire « Je veux un terme plus général » et as bouffé pour as mangé serait jugé « trop familier », avec possibilité donner une autre réponse sans perte de points.

Si vous avez des questions concernant les logiciels de Saskia, le plus simple est de me téléphoner. Les questions appellent souvent des contre-questions, et le téléphone est dans ce cas le plus rapide. Je ne suis pas toujours joignable en Suède puisque je vais souvent me documenter et chercher l’inspiration à Paris, mais j’ai l’habitude de répondre très vite aux courriels, où que je sois.

Au plaisir de vous entendre ou de vous lire,

André Kahlmann
Saskia Läromedel
Odengatan 14
SE 114 24 STOCKHOLM

Tél. fixe Suède +46 (0)8 15 28 45

Courriel : andre.kahlmann@saskia.se

Adresse parisienne:
André Kahlmann
19, square de Clignancourt
75018 PARIS